La Diversité “Comme Un Seul Homme” !

dans Plaisir au travail | par

FullSizeRender

 

Vendredi, 17h, au cabinet… le soleil est encore haut et une petite voix me glisse dans le creux de l’oreille : “Tu as assez travaillé Caroline, tu n’auras plus personne ce soir au téléphone alors prend ton cabas et file sur la Promenade des Anglais faire trempette et profiter des derniers jours de l’été… ».

Ce court instant d’insouciance s’est aussitôt envolé lorsque mon boss, l’air de rien entre deux portes, me lance :

  • “Caroline, lundi tu prends l’avion et mardi tu seras à bord d’un bateau, avec tout un équipage pour vivre l’expérience de la diversité !
  • Heu … Heu … Je ne crois pas que …
  • Non, pas d’objection, j’ai dit oui pour toi ! Tu as besoin de sortir et de prendre l’air. N’oublie pas qu’un bon sourceur doit savoir se ressourcer !”
Samedi 7h dans mon lit :

Non mais je rêve ! Il ne manque pas d’air !! Il ne m’a même pas demandé mon avis avant de m’embarquer dans cette galère !!

Je suis consultante en recrutement, je ne suis pas journaliste !!! Et, en plus je déborde de missions !!!

… La diversité… Encore de bonnes paroles bien-pensantes, politiquement correctes sur le devoir de respecter les obligations légales et autres quotas, ou encore des témoignages d’expériences réussies mais bien souvent isolées et absolument pas significatives de la réalité ! bla bla bla bla… Je m’endors déjà ….

Bon, allez, ouvre ce fameux mail histoire de te mettre dans le bain :

Billets d’avion : Nice-Paris / Paris-Lorient

OK, super, ça commence bien (hum… Je trépigne d’avance …) Lisons la suite :

IMPORTANT : prévoyez des vêtements chauds et imperméables car il risque de faire froid en mer !

Non, alors là, je rend mon tablier, je ne vais pas en plus me déguiser en figurant de la publicité “Le petit Navire” avec mon ciré jaune et mon bob tout aussi voyant !

Allez Caroline, rendors-toi et pense à ton WE !

Mardi 9hr

Arrivée sur place, encore endormie, me voilà, telle une pièce rapportée, au milieu d’un groupe de personnes tous salariés de l’entreprise Nicoll.

Il y a de multiples visages, aux sourires … ma foi, pas très rassurés. Le Skipper Eric Bellion nous demande de faire un tour de table et nous explique comment la journée va se dérouler.

9

Chacun, à son tour, plus ou moins timidement, se présente : prénom, âge, poste occupé dans l’entreprise et appétence ou pas pour la mer.

Là je me dis ce n’est pas gagné, la plupart n’ont jamais mis les pieds sur un bateau !

Et la diversité ? On n’en parle pas ? C’est quand même pour ça que j’ai pris deux avions et survolé la France en diagonale ! Patience…

Dans l’attente, je suis agréablement surprise de constater que de nombreux services sont représentés, de la production à la direction en passant par les RH ou les bureaux d’études ou encore le commerce.

Curieuse, je prends le temps d’échanger avec les cadres présents afin qu’ils me détaillent le “pourquoi du comment” de leur présence ici.

Nicoll, belle PME, solidement ancrée dans son territoire vendéen, qui rassemble plus de 1000 collaborateurs, fabrique des produits en PVC , le tout sur différents sites, exclusivement en France. Ses dirigeants avaient l’envie de s’investir dans du mécénat avec deux souhaits : d’une part, que cela s’inscrive dans la durée et d’autre part, que cela ait un sens en interne.

OK, jusque là, je suis…

Mais pourquoi accoler le concept de la diversité sur un bateau destiné à concourir pour le Vendée Glode : aventure mythique des courses en solitaire ?

FullSizeRenderfff

Pour y répondre, je ne peux résister de poser la question à Gaël Renault …. le chef de projet quinqua aux yeux bleus irrésistibles et à la carrure de marin chevronné.

« Le Vendée Globe est, avant tout, une aventure collective ! Il est évident qu’il nous fallait plus que des sponsors ! Nous recherchions véritablement des mécènes prêts à nous accompagner dans la durée et à s’engager, pas uniquement financièrement, mais aussi et surtout, humainement. La diversité est un enjeu sociétal ET économique. Nous sommes convaincus que cela est une source de performance collective !»

OK, continuons l’enquête… mais, avant tout, passons aux choses sérieuses, équipons-nous et embarquons à bord !

 


Dés le départ, la solidarité s’exprime, il faut trouver la tenue à sa taille puis, une fois au large, arriver à passer du zodiac à bord de ce magnifique bateau.

Les mêmes personnes du matin, cadres, ouvriers de production, gestionnaire de paie ou encore responsable sécurité s’entraident et se challengent. Qui va prendre la barre ? Qui va faire tourner la manivelle avec le chef ? (oups pardon le winch) ou encore, qui va retenir tous ces termes propres à chaque manipulation à bord.

 

Rapidement le bateau penche, les embruns fouettent les visages, les mains s’accrochent aux câbles et les visages d’employés se transforment en ceux d’ado dans un parc d’attraction ! C’est génial … la nature reprend ses droits et, à l’unisson, tous écoutent le skipper donner ses consignes.

 

Pas le choix : nous devons tous suivre le même cap, respecter les mêmes règles et vivre la même expérience, c’est ce qui s’appelle : être sur un même bateau !!!

 

 

 

 

Je profite de la visite de la cabine pour vérifier cette orchestration auprès d’un équipier graphiste dans sa vraie vie, au sein de l’entreprise Nicoll.

  • “Comment êtes-vous arrivé là ?”, lui demandais-je innocemment…
  • “J’ai répondu à un questionnaire où j’ai fais part d’une expérience personnelle pendant laquelle j’ai osé être différent… A la suite de ce témoignage me voilà ici !”

Décidément, je ne trouve aucun grain de sable, tout coule de source, et fait sens : une réflexion en interne, une expérience à fortes sensations “hors cadre travail” et des collègues de différents services qui poursuivent un même but.

 

 

De retour sur le quai, le cadre dirigeant présent, m’explique que cette aventure s’inscrit, avant tout, dans la durée. Que cette journée est un acte fondateur d’expérience collective, marquant le démarrage de prochaines réflexions et, actions en interne où chacun (employé, cadre, dirigeant) réfléchit, propose et vit l’expérience et l’intérêt de la diversité au quotidien.

 

FullSizeRender,,,

 

Mardi, 18hr, dans l’avion

En vous racontant cette aventure, je ne peux m’empêcher de repenser à ces visages heureux, à ces “verbatim” qui en disent long :

« C’était super !” “On recommence demain chef !” “Regarde comme on voit bien notre logo sur la coque !” “D’être tous ensemble c’était génial !” “Comme baptême de mer je ne pouvais pas rêver mieux !” “Vraiment un grand merci j’ai adoré !!! »

musique-composer-conseil-carnet-notes

Oui ! La diversité fait toujours du bien. Elle nous rend plus fort face à l’adversité, vivre ensemble c’est apprendre à avancer ensemble mais surtout atteindre des destinations inespérées. Nos différences constituent nos forces !

Pas convaincu ? Ecoutez Eric Bellion qui lors du TEDxEMLYON, fin 2014 nous fait part de sa propre expérience :

 

Pour revenir à la thématique de ce blog RH, cet article est en plein dedans en démontrant comment les richesses humaines se développent dans des expériences communes, où chacun sort de son cadre et de sa zone de confort.

La diversité ne se décrète pas elle se vit ! Il faut y croire et avoir confiance …

Débattre, travailler sur un projet avec des personnes différentes, parfois même que nous ne connaissons pas, ou encore recruter des profils atypiques, est un pari certes, mais le résultat sera gagnant à coup sûr, au delà de ce que nous aurions pu obtenir sans cette prise de risque.

 

Pour conclure : Merci à Eric Bellion et Gaël Renault. Bonne chance pour le Vendée Globe ! Vous avez maintenant une nouvelle supportrice (et cela n’était pas gagné d’avance !).

 

IMG_4783

 

Bravo aux collaborateurs de l’entreprise Nicoll de s’être jetés à l’eau : Vous avez tout compris ! Chapeau !!!

Maintenant à vous la parole… Qu’en pensez-vous ? Etes-vous tenté par l’aventure de la diversité ? Quels sont vos propres retours d’expérience en la matière ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.