Recruteur, Candidat : être connecté n’est pas qu’une affaire d’outils !

dans Digital, Expérience candidat, Marque employeur, Recrutement, Recruter autrement, Transformation digitale | par

Femme-qui-relfechi
 

A l’occasion d’un article collectif on m’a questionnée sur ma perception de la transformation digitale en entreprise… En parallèle suite à une interview Viadéo où j’ai donné mon point de vue, j’ai été submergée (le mot est faible) de questions de candidats qui tous s’interrogeaient sur la nécessité ou pas de valoriser leur profils Viadéo/LinkedIn. Voici quelques éléments de réponse…

 

La transformation digitale passe avant tout par un changement de posture, de management et de mentalité au travers de nouvelles expériences partagées entre dirigeants, collaborateurs et clients !

 

  • Mes missions de formation et de conseils RH m’amènent à constater des écarts fréquents  entre ce que l’on souhaite, ce que l’on affiche et ce que l’on est … ou encore ce que l’on fait au quotidien.
  • Le digital, selon moi est beaucoup plus qu’un coffre fort rempli d’outils et de nouvelles technologies (qui de toutes façons ne cesse d’évoluer). C’est réellement une autre manière d’envisager le monde, l’entreprise et les relations interpersonnelles.
  • Il faut à la fois être connecté et rester en mouvement, tout en gardant les pieds ancrés dans le sol en ne perdant pas de vue que l’humain reste le graal ultime de tout succès.
  • Par exemple il ne sert à rien d’afficher tout haut que nous sommes une super entreprise « connectée » si, en interne, nos propres collaborateurs ne peuvent pas surfer sur le net !
  • Il ne faut pas monter dans le train du digital parce que c’est à la mode. Il faut le faire car cela concrètement va améliorer le quotidien de nos collaborateurs, leurs performances collectives et, in fine, le service rendu à nos clients. Par exemple, en mettant à leur disposition des outils pour travailler à distance, pour partager leurs informations ou encore en leur permettant d’être plus proches et d’interagir avec la direction et ainsi raccourcir les circuits de décision.
  • Nous voyons là que la transformation digitale est une autre manière de travailler ensemble, ce sont de nouveaux outils numériques mais c’est aussi de nouvelles formes d’organisation, de management, avec des dirigeants, des managers et des collaborateurs plus accessibles et plus connectés.

 

En matière de recrutement … la question du digitale est cruciale.

 

  • Une entreprise connectée, visible, qui communique sur le net et qui utilise de nouveaux outils de recrutement sera perçue innovante, en mouvement et  « dans le coup ». On peut alors parler de Marque Employeur  valorisée. (mais attention il faut que cette visibilité numérique soit harmonieuse et partagée par l’ensemble des collaborateurs de la sté et pas uniquement par la responsable communication !)
  • Les outils numériques facilitent le métier des recruteurs mais aussi les démarches des candidats : on gagne du temps, on rentre en contact plus facilement, on a plus d’informations concernant l’entreprise, le poste à pourvoir ou encore le candidat qui postule.
  • En premier lieu je pense aux plateformes Viadéo et LinkedIn mais aussi à d’autres applications pour recruter différemment ou communiquer ses offres d’emploi autrement.
  • Nous expérimentons au sein de notre cabinet de recrutement Emergences RH les entretiens vidéo pré-enregistrés, les entrevues « Skype », les jobdating, les candidatures LinkedIn, la géolocalisation des postes ou encore les offres d’emploi vidéos…
  • Cela demande une éducation permanente aux nouvelles technologies, (responsabilité partagée entre les salariés, les employeurs et notre système éducatif) mais aussi une prise de conscience que l’emploi à vie n’existe plus,  que nous ne sommes pas les seuls à recruter ou à chercher un job, et que la fidélité des salariés n’est jamais acquise (et tant mieux !). Alors seulement on prendra soin de « marketer » sa présence digitale, d’expérimenter de nouveaux outils numériques, et de sans cesse rester connectés et curieux !

 

Oeuil-format-offre
 

 

Attention : Oui au numérique non à la déshumanisation !

 

Les robots « trieurs de cv », les vidéos de présentation ou encore les entrevues par skype ne sont pas des exercices faciles et tout le monde n’est pas à l’aise avec ces derniers. C’est pourquoi, d’une part, en qualité de recruteurs, nous nous devons d’accompagner nos candidats dans l’usage de ces nouvelles technologies (et à minima nous prêter aussi à l’exercice), et d’autre part, candidats vous devez vous auto former, vous préparer, visionner des tutoriels si besoin et surtout vous entrainer !

 

Plus nous intégrons dans nos process des outils numériques plus il faut rendre ces derniers humains, accessibles et personnalisés.

 

Par exemple :

 

  • Si vous demandez à un candidat de s’enregistrer et de parler à son ordinateur de sa motivation à venir travailler chez vous, (ce que l’on appelle les entretiens vidéo pré-enregistrés), à minima, si vous ne le retenez pas, vous devez décrocher votre téléphone pour lui dire pourquoi et en profiter pour lui donner des conseils !
  • Autre exemple : Recruteurs vous savez tout des candidats et cela assez rapidement (leurs études, leurs jobs actuels et passés mais aussi leurs rémunérations et leurs projets de vie en général). Vous capitalisez ces « datas » dans vos SIRH. Vous devez renvoyer la pareille aux candidats et rendre accessible vos propres datas : résultats, taux de satisfaction de vos collaborateurs, projets, perspectives d’évolution… La transformation digitale c’est aussi plus de transparence, de responsabilité et d’équité.

On parle souvent d’engagement des salariés mais n’oublions pas celle des recruteurs et des dirigeants. Ils doivent eux aussi s’engager auprès de leurs collaborateurs et candidats …Prendre le micro, parler « vrai », échanger, débattre, communiquer leurs points de vue…

 

Capture d’écran 2016-02-03 à 16.25.03
 

 

 

Recruteurs, opérationnels et candidats vous devrez être encore plus humains,  réactifs, connectés, ouverts et créatifs !

 

  • Par exemple chers candidats vous devez être ouverts à basculer d’un entretien téléphonique à un entretien skype, ouverts à réaliser un entretien vidéo enregistré ou encore ouverts à « marketer » vos profils en ligne. (… même vous : candidats à de hautes fonctions au sein de comité de direction…).
  • Recruteurs vous ne serez pas en reste, vous devrez vous former à ces outils et les intégrer dans vos process mais surtout vous devrez vous rendre disponibles, réactifs, accessibles et humbles. Vous aussi vous devez « digitaliser » votre marque personnelle et celle de votre entreprise pour être visible, pour informer,  inspirer confiance et donner envie.

 

Nous voyons bien là qu’il ne s’agit pas seulement d’outils à acquérir  mais réellement d’une prise de conscience qu’il ne suffit pas d’être et de proposer !

 

C’est bien de disposer d’un budget pour diffuser ses annonces ou d’utiliser un outil de multiposting…. pour autant … cela ne nous exonère pas de réfléchir à la forme, aux illustrations, au référencement, mais aussi à la singularité et à la sincérité du message que vous adressez à votre cible. La digitalisation des entreprises passe aussi par plus de créativité ne serait-ce que dans la rédaction des offres d’emploi !

 

Mais ce n’est pas tout, une fois en contact avec vos services, ces derniers doivent être à la hauteur et savoir se rendre réactifs, précis, efficaces et ouverts !

 

 

0009216200W-1920x1280
 

La transformation digitale ne sera qu’un leurre si le recruteur ne va pas consacrer le temps nécessaire et s’il ne monte pas en compétence pour ce faire.

 

Car oui il s’agit bien de compétences et de temps !

 

Marketer ses offres, acquérir des notions en référencement, travailler la redondance de ses messages cela s’apprend ! Etre avenant, donner envie, savoir communiquer ses feed back, laisser une bonne impression , c’est aussi une nouvelle manière d’envisager son métier et de s’inscrire dans des relations durables, éthiques et constructives pour l’ensemble des acteurs… C’est aussi ça, la transformation digitale…

 

La transformation digitale est un moyen pour améliorer la performance et la différenciation de nos entreprises et de nos collaborateurs. Elle implique beaucoup plus qu’un budget ou la volonté d’être innovant ! (même si c’est déjà un bon début)… Nous devons avant tout faire évoluer nos postures, nos mentalités et nos principes de management.

 

Pour conclure et illustrer mes propos, je partage avec vous ce souhait :

 

 

bloc-notes-et-un-stylo-realiste_23-2147522956

 

 

Retrouvez :

Crédits photo : photl.com

COMMENTAIRES

  1. Sonya MAURICE dit :

    Le passage au digital est aujourd’hui inévitable pour une entreprise. Nous sommes dans une génération où nous sommes tous connectés et ceux qui ne le font pas sont considérés comme « dépassés ». C’est donc naturellement qu’une entreprise favorise une communication digitale. Cependant l’entreprise ne doit pas seulement suivre l’effet de mode mais aussi utiliser les outils numériques dans le but d’améliorer son environnement et les liens entre ses collaborateurs.
    Cette digitalisation a permis une réelle avancée en termes de recrutement. L’e-recrutement donne lieu à plusieurs avantages : gain de temps, faible coûts pour les candidats et l’employeur, automatisation de la gestion des candidatures, etc. Mais ces expériences ne sont pas toujours faciles et demande un certain suivi de la part des employeurs.
    Ce qui est intéressant dans cet article c’est la présentation du digital comme un phénomène incontournable pour l’entreprise (et pour le candidat) de nos jours, pourtant il ne faut pas le prendre pour acquis car c’est un concept toujours en évolution. Il faut entretenir sa marque en se différenciant, en exposant ses messages et ses valeurs à travers des outils numériques en étant réactifs, curieux et avec une grande ouverture d’esprit.

LAISSER UN COMMENTAiRE

Votre email ne sera pas visible. Les champs marqués sont requis *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>