L’offre d’emploi augmentée en 10 points clés

dans Offre d'Emploi | par

 

Blog-Offre-d'emploi

Les temps changent ! Les attentes des candidats, les nouvelles technologies, les courses aux meilleurs talents sont autant de paramètres qui renvoient aux oubliettes nos vieilles offres d’emploi.

Comme la réalité augmentée (interface entre des données « virtuelles » et le monde réel) nos offres d’emploi doivent gagner en réalité, en profondeur, en singularité, en vérité, en modernité et en séduction…

 

L’offre d’emploi à la papa, c’est fini, kaput, out !

 

Pourquoi ?

Parce que recruter coûte cher, diffuser une offre d’emploi coûte cher, réceptionner des candidatures qui ne conviennent pas coûte cher, décevoir des candidats coûte encore plus cher et passer pour  une boite ou un recruteur des années 80 …. non ça je ne peux même pas y penser, non non … ce n’est pas envisageable !!!

star-trek-classic-0-3935854zraeo

Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les candidats (…ceux qui nous permettent à nous, recruteurs, d’envoyer des factures ou à vous chers clients DRH de satisfaire vos clients et collaborateurs internes et de rendre votre société encore plus compétitive) :

 

« Ce qui m’agace le plus c’est de voir plus de 60% de l’annonce consacrée à la publicité du cabinet, on doit aller tout en bas de la page pour trouver l’annonce. »

« Je cherchais un poste de Gestionnaire de Paie et ADP. Sur une période de 3 mois, j’ai relevé 38 offres, sur ce nombre, 31 étaient tellement identiques qu’à partir d’un moment je ne savais plus à laquelle j’avais répondu ou non. »

« Beaucoup d’annonces sont ringardes et se ressemblent de façon indigne, mais en plus elles regorgent de suspens plat, très plat. Je me demande souvent dans quoi est-ce que je me lance, quand par exemple, je réponds à ce type d’annonce : entreprise leader sur son secteur d’activité… de quel secteur parlons-nous? (grande inconnue). Poste basé en Ile de France… dans le 78 ou le 95? ou peut-être le 91? »

« Les offres d’emplois sont non seulement rédigées d’une façon plate et parfois à la limite du correcte et du discriminatoire mais en plus elle ne reflète, pour la plupart, absolument pas ni l’employer branding ni la réalité ! »

 

Message reçu…

Terminée l’offre d’emploi anonyme, statique, promotionnelle, virtuelle, insipide, sans saveur, bref une offre parmi tant d’autres.

 

Quand certains affirment que les offres d’emploi sont « has been », nous artisans recruteurs, nos écoutilles grandes ouvertes, nous humons l’air du temps et nous innovons !!!

 

1ère étape :  Répondre à la question « À quoi sert une offre d’emploi ? »

 

  • Informer : dire pourquoi on recrute ? Dans quelle entreprise ? Au sein de quelle équipe ? Pour réaliser quels types de missions ? Pour être mesuré sur quels types d’indicateurs (kpi) ? Au travers de quel processus de recrutement ? Avec qui on va bosser ? Avec quelles technologies ? Sous quelles conditions de travail ?
  • Donner envie : en étant concret, en parlant « vrai », mais aussi en valorisant le sens des missions à réaliser, en envisageant l’étape d’après c’est à dire « cette opportunité va vous permettre de … »
  • À rendre visible votre opportunité : approcher des candidats en poste c’est bien mais donner la possibilité à ceux qui justement sont en phase de changement d’être informés de votre besoin c’est encore mieux. Votre offre d’emploi doit donc « sortir du lot » , être différente, retenir et capter l’attention, et même susciter le bouche à oreille, la cooptation du style …« Tiens regarde, j’ai vu cette offre, elle me semble pas mal et j’ai pensé à toi ».
  • Aider le candidat à se projeter dans le poste : décrire son futur quotidien, lui donner ses objectifs, lui permettre de voir son futur espace de travail, faire parler ses futurs collègues, son N+1 …
  • Faciliter l’acte de candidature afin de recevoir beaucoup de candidatures : permettre de pouvoir postuler via son mobile, via ses profils en ligne Viadeo, LinkedIn, Indeed, Apec, Pôle Emploi … Ne pas être obligé de remplir un formulaire interminable…
  • Recevoir les bonnes candidatures (gagner du temps) : être précis sur ses attentes. Non ! Tout le monde ne pourra pas faire le job mais encore faut-il le dire, quitte à préciser ce que vous ne recherchez pas. Ce point fera gagner du temps à tout le monde.

 

2ème étape : « Benchmark » d’offres d’emploi différentes

Préambule

  1. Mon approche ne se veut pas exhaustive, je compte sur vous pour compléter cet état des lieux au travers des commentaires en bas de cet article ;
  2. Mon analyse porte uniquement sur les offres d’emploi et non pas sur les sites emploi.  Ceci étant, j’en profite pour souligner un écueil fréquent : nous avons de nombreux sites carrière qui proposent des rubriques riches d’informations mais une fois que nous sommes sur leurs offres d’emploi ces dernières restent « classiques ». Dommage de ne pas insérer des liens afin d’optimiser l’ensemble de ces contenus.

… Avec un ton différent, direct où le lecteur est réellement interpellé.

Ci-dessous exemple de la Sté The Other Store

Offre1 Offre2

 

 

Pas mal… mais difficilement déclinable dans tous les contextes et pour tout type de poste … La question du recul se pose aussi … une certaine distance n’est-elle pas la marque d’un certain respect… mouais… pas si sûre…

À y réfléchir… on peut interpeller, parler vrai, et personnaliser son message en vouvoyant son interlocuteur… Qui plus est son futur collègue !

 

MON AVIS : J’achète ! (Reste maintenant à convaincre mes collègues et mes clients … et peut être aussi mes candidats)

 

… Des offres d’emploi vidéo

 

 

Vidéo FC

 

 

Intéressant chez Figaro Classified le micro est donné à un collègue et au n+1, le tout dans les locaux du siège.

 

MON AVIS : pas mal du tout, mais demande, d’une part, l’implication des opérationnels, et d’autre part, un certain budget pour la réalisation. Ceci étant l’investissement peut se rentabiliser dans le cadre de recrutements récurrents.

 

Ci-dessous autre exemple chez ce confrère : le Cabinet Fyte, les consultants eux-mêmes mouillent la chemise et se placent face à la caméra :

 

 

Vidéo Fyte

MON AVIS : Bravo aux consultants, ce n’est pas facile (je sais de quoi je parle), mais pour le coup je trouve le discours encore trop formel et sans réelle plus-value par rapport à l’offre d’emploi classique… Dommage également que le nom et les coordonnées de la consultante ne soient pas clairement précisés par écrit. Mais quand même… initiative à souligner qui reflète l’esprit innovant et ouvert des recruteurs. En terme de budget cela semble accessible…

 

… De l’image et des arguments qui boostent (« call to action ») les candidatures

 

Exemple d’une offre d’emploi de notre confrère le cabinet de recrutement Altaïde :

 

Altaide 1

 

 

et en bas de l’offre, après le descriptif …

 

 

Altaide2

MON AVIS : L’image fait toujours son effet quoi qu’on en dise. D’un point de vue marketing positionner en bas de l’offre les points clés de l’opportunité est imparable. Apprécions la possibilité de postuler via LinkedIn et surtout le fait d’avoir le nom et le mail direct de la consultante.

 

… Une offre d’emploi enrichie de conseils associés !

Exemple des offres d’emploi de la Société Géolid qui sont complétées d’une offre de service « Conseils » et « Informations métier », le tout en contact direct avec les recruteurs !

 

 

Géodis

MON AVIS : Super ! Au sein de notre cabinet de recrutement Emergences RH, nos lignes directes, portables et mails sont systématiquement communiqués. Formaliser cette offre comme une prestation de service à part entière est à notre portée. Alors au boulot : prochaine réunion d’équipe je lance l’idée !

 

3ème étape : On passe à l’action

 

« Marc !! (co-auteur de ce blog et Recruteur en chef au sein de notre cabinet) on est bien d’accord ? Tu me donnes carte blanche pour notre nouveau site web ? Le bar est ouvert … All Inclusive ? »

Super : Un , deux , trois Partez !!!!  »

 

1ère nouveauté : Rédiger autrement ses offres d’emploi

  • Ne pas hésiter à reprendre les verbatim des opérationnels.
  • Par exemple, au cours du brief pour un recrutement d’un directeur/trice de résidence seniors, l’expression : il nous faut une personne « qui aime les gens » fut citée à plusieurs reprises. Nous l’avons naturellement insérée dans notre offre d’emploi.
  • Nous essayons au maximum d’être clairs sur les profils recherchés et sur ceux qui ne conviendront pas.
  • Exemple : toujours pour ce même recrutement : « Attention une expérience sociale sans dimension économique et de développement de business sera insuffisante ! ». Ou autre exemple dans le cadre de la création d’un poste de DRH multi sites : « Vos chantiers seront nombreux, le tout sur deux sites, c’est pourquoi vous devez avoir de l’énergie à revendre ! ».
  • Il faut à la fois dire précisément en quoi le poste va consister, quel en sera le quotidien, les objectifs à atteindre, les interlocuteurs mais le tout doit être écrit avec des mots et des expressions concrètes et « parlantes ». Pour y arriver : une bonne dose de transparence, de précisions, et d’objectivité mais aussi un certain talent en marketing car n’oublions pas « Il faut aussi donner envie ! ».
  • Ce chantier prend du temps, petit à petit, à chaque nouveau descriptif de poste, nous essayons de nous améliorer…

 

2ème nouveauté : Une vidéo ou à minima une belle image

 

 

Image

 

  • En illustrant nos offres d’emploi par une courte vidéo, notre objectif est le suivant : nous exprimer comme si nous étions à la terrasse d’un café et que nous voulions parler d’une opportunité à un ami…. L’idée est de donner notre vision du poste et de l’entreprise, avec nos propres mots et notre recul de consultants sans être redondant avec l’offre d’emploi… Le résultat n’est pas encore tout à fait atteint … (même si nos clients, agréablement surpris, sont ravis et en redemandent !).
  • La vidéo n’est pas une mince affaire, et nous avons encore beaucoup de progrès à faire ! À commencer par nous équiper d’éclairages et d’un micro cravate, puis essayer d’adopter un discours naturel en évitant les intonations un peu trop « pushy ».

 

3ème nouveauté : Zoom sur les + du poste

Ce point peut être déterminant s’il est bien exploité. Il faut réellement dégager en quoi l’emploi proposé est une réelle opportunité.

 

Avantages

 

4ème nouveauté : Liens vers le site web de l’entreprise & le profil LinkedIn du recruteur

Là encore, ce n’est pas une grande révolution, mais très peu d’offres d’emploi incorporent ces liens !

 

Siet web entre

5ème nouveauté : Une galerie photos

De manière dynamique une série (3/5) de photographies défile, l’idée est de pouvoir, par l’image, en dire un peu plus… Cela peut être idéalement le cadre de travail, des collaborateurs, des produits … L’idée est de permettre au candidats de « sentir » l’atmosphère, l’esprit ou encore la culture de l’entreprise.

 

Galerie Photos

6ème nouveauté : Une vidéo corporate

Comme pour l’image la vidéo est un formidable outil pour en dire plus ou pour communiquer autrement. Cela peut être une vidéo de présentation de l’entreprise et de son histoire idéalement, ou de présentation de ses produits et services (notamment pour les postes à vocation commerciale) ou encore des interviews des dirigeants ou des collaborateurs…

 

 

7ème nouveauté : La géolocalisation du lieu de travail OU de la zone à couvrir

Là encore cela apprait comme simple et évident … On peut même imaginer (je crois que cela est actif sur certaines offres), identifier à proximité du lieu de travail : les lieux de restauration, de garde d’enfants, les arrêts des transports en commun ou autres services publics et centres commerciaux ! …

Géolocalisation

8ème nouveauté :  La possibilité de postuler via son profil LinkedIn

Attention ! Encore faut-il que les dits profils LinkedIn soient correctement renseignés et actualisés…

Boutons de partage

9ème nouveauté : Le processus de recrutement illustré et détaillé

On en a souvent discuté sur ce blog : l’Expérience Candidat est essentielle pour valoriser nos marques de recruteurs et d’employeurs. C’est pourquoi il nous a semblé important, dés le départ sur nos offres d’emploi d’informer nos candidats sur :

 

  • Le process qu’ils vont vivre au sein de notre cabinet (pré-sélection)
  • Les différentes étapes une fois mis en relation avec nos clients !

 

parcours parc 20.50.18

  • « Entretiens avec les membres du Conseil d’Administration »
  • « Entretiens successifs avec le DG Rational France et la DRH »
  • « Entretiens successifs avec un ou des DR (Directeurs de Région), un exploitant, le DRH puis avec le DG »
  • « Demi-journée de mise en situation dans les locaux de l’entreprise rassemblant les associés, vos futurs collègues et les consultants du cabinet de recrutement »

10ème nouveauté : La personnalisation de la une de notre site web

Vous le savez peut être pas encore … Nous sommes des recruteurs différents, non pas des chasseurs de têtes mais réellement des chasseurs de trésors ! … Qui fouillent, sourcent, sèment, scrutent et  s’outillent ! En plus de notre énergie et de notre pugnacité, le marketing est une de nos bottes secrètes !

On a un site web, une home page !! Alors allons-y ! Utilisons cet espace et mettons à la une nos opportunités :

 

Slider

Mon tout est une offre d’emploi haut en couleur, concrète et séduisante !

 

OFFRE ERH

OFFRE ERH2

 

 

Voilà !

Vous savez presque tout à présent … d’autres idées et chantiers sont en cours de réflexion et de développement …

Mais d’ores et déjà les retours sont extrêmement positifs, les candidats postulent plus massivement, les professionnels approchés sont séduits et captés plus rapidement, nos clients se disent valorisés et certains partenaires nous ont même demandé si nous facturions, en plus de nos honoraires, cet espace d’expression de la marque employeur de nos clients !

Tiens … pourquoi pas ! Non je plaisante …

Nous sommes les ambassadeurs de nos clients et cette nouvelle vitrine est la leur !

 

À présent, chers lecteurs, vos retours me sont précieux !

 

Candidats, Recruteurs, DRH, Confrères, Experts … qu’en dites-vous ? Comment trouvez-vous notre nouveau site web et surtout notre nouvelle manière de communiquer nos offres d’emploi ? Quels sont vos conseils ? Avez-vous d’autres exemples à suivre ?

 

Pour conclure dédicaces amicales :

  • À l’ensemble de nos clients et candidats, la qualité de nos collaborations et relations est notre plus belle fierté !
  • À mon amie Maud Hidoux consultante RH et auteure d’articles sur ce blog : merci pour ton esprit critique et ton sens aigu de l’analyse.
  • À Jean Christophe Anna, expert RH :  merci pour ton article inspirant sur « L’offre d’emploi enrichie… ».
  • A vous chers lecteurs dont les retours et commentaires nous inspirent, nous encouragent et nous aident à faire de nous des professionnels passionnés !

Crédits images : New Zealand Tertiary Education – PIAS – Villa Saint Camille – Altaïde – Fyte – Figaro Classified – Emergences RH

COMMENTAIRES

  1. Luzolo DOKOLO dit :

    Merci pour cet article plein de bonnes idées.
    Pour donner une vision de la culture de l’entreprise dans laquelle le candidat va postuler et du processus de recrutement, un lien vers la page Glassdoor de l’entreprise est également une bonne idée.
    Luzolo

  2. Camille RAYNAUD dit :

    Cet excellent article met en exergue une tendance récurrente et un peu fatigante lorsque l’on cherche un emploi ou un stage ; celle des annonces impersonnelles, monotones et peu détaillées.
    Moi même, après plusieurs heures passées à éplucher des sites d’annonces, je me suis souvent perdue au milieu d’offres pratiquement identiques.
    Le temps est précieux d’après moi lors d’une recherche, en perdre à postuler à des offres que l’on a pas forcément bien cernées, dans des entreprises qui ne se dévoilent pas pour essuyer finalement un refus (dont l’annonce est souvent aussi impersonnelle) est difficile à accepter.
    J’adhère tout à fait à l’idée d’enrichir les offres, de les détailler afin que le candidat sache dans quoi il « s’embarque », puisse s’avoir si ses compétences conviennent (afin de ne pas faire perdre de temps à l’entreprise) et aussi de comprendre si l’entreprise lui conviendra à lui. A mon sens il faut que l’entreprise trouve son candidat idéal mais il faut parallèlement à cela que le candidat trouve son entreprise, celle qui lui ressemble et dans laquelle il se sentira bien. Cela peut être rendue possible par une annonce claire.
    L’entreprise sera gagnante, en se mettant en avant elle pourra attirer et retenir l’attention, faire parler d’elle. Je trouve également très pratique de pouvoir candidater sur certaines plateformes directement via son mobile, cela permet de saisir une opportunité sans attendre et de faciliter les démarches. J’ai moi même utilisé cette méthode et j’en ai depuis un avis très positif.

    Je dis « oui », et même un grand OUI aux annonces originales, innovantes et hors du commun ! Je suis jeune alors OUI, tutoyez-moi et mettez-moi à l’aise. Je suis connectée alors OUI parlez moi depuis votre écran comme si nous étions ensemble à un café !
    Quelle bonne idée également de donner la parole à notre potentiel supérieur hiérarchique ou à nos potentiels futurs collègues, rien de mieux à mon sens pour cerner le contenu du poste ou encore pour cerner l’ambiance et la culture de l’entreprise. Lors du visionnage de la petite vidéo de présentation de Mme Guichet j’ai immédiatement compris que c’était dans cette entreprise et pas ailleurs que je me projetais, cela aurait été peut-être moins clair au travers d’une annonce classique.

    Je soutiens totalement les entreprises qui prennent le parti de faire apparaître les points forts de leur structure ou encore qui offrent des conseils ! Que l’on soit novice ou pas, je pense que chercher un emploi n’est pas chose facile, que cela est source de stress et que notre objectif premier et de faire les choses bien, de nous mettre en avant ! Alors oui, quelques petits conseils ne sont pas de trop, peuvent rassurer et orienter notre manière d’appréhender notre candidature.

    Tous ces éléments permettent également au candidat de rédiger une lettre de motivation correspondant à l’offre. Il peut parfois être compliqué de personnaliser sa lettre et de montrer sa motivation lorsque l’offre est plate et ne donne aucun indice supplémentaire sur les conditions de travail, ou sur le fondement des missions ou encore sur ce que l’entreprise cherche ou ne cherche pas.

    J’apprécie également l’idée de détailler le processus de recrutement, savoir à quel « sauce on va être mangé » est primordial. Cela permet d’anticiper et de ressentir un sentiment de justice procédurale, on sait que le processus sera le même pour tous les candidats et cela fait du bien.
    Merci pour ce bel article qui offre l’espoir que dans un futur proche les offres d’emploi seront plus claires, plus attrayantes et plus originales.
    Après tout, le candidat essaie de se placer sous son plus beau jour, n’est-il pas justifié finalement que l’entreprise face de même ?

  3. Pierre PICCHI dit :

    Bonjour,
    Cette soirée a été excellente, pleine d’enseignements. Cependant, je m’aperçois qu’un point important (du moins pour moi en tant que juriste) n’a pas été évoqué, c’est l’augmentation conséquente des offres d’emplois en Infraction avec le droit, aussi bien le Droit du Travail, mais aussi le Droit Civil, le Droit européen, le Droit Informatique et Liberté. Je ne parlerais pas de toutes les autres formes de dérives ……

    Qui survivra …verra.
    Bon Réveillon à Tous !!!

    Cordialement

    Pierre

  4. Victor RACINET dit :

    Bonne article qui met en lumière de nouvelles et bonnes idées pour la rédaction d’offres d’emploi en donnant une part importante aux nouvelles technologies (vidéo, lien vers des sites web, géolocalisation, lien entre candidature et réseau professionnel, LinkedIn) et le plus important le côté humain mis plus en exergue par des offres moins impersonnelles qui donne les moyens au candidat de se projeter dans le poste (décrire le quotidien, les objectifs, peut-être même les perspectives d’évolution ;…)
    Mais malheureusement, ces offres se font rares sur le marché. Après un certain temps passé à faire des recherches on se perd entre toutes les offres similaires, on ne sait plus si on n’a déjà candidaté ou pas. Ces bonnes idées peuvent mettre de côté certaines personnes comme celles non connectées. Mais, de nos jours les nouvelles technologies prennent une place capitale. Ce sont aux candidats et aux entreprises de pousser pour ces changements.

  5. Javier dit :

    L article sur l entterien est particulie8rement simpliste, au moins sur 2 points :- il s appuie sur une vision largement inexacte selon laquelle un jeune diplf4me9 n a pas d expe9rience concre8te : les stages (y compris en licence ge9ne9raliste ) et les travaux d application peuvent repre9senter de nombreux mois (ex dans certains masters, rien qu en M2 : 6 mois d atelier d application, 5 mois de stage)- il parle de l entterien, alors qu il serait plus juste de parler de se9rie d entteriens. L ide9e qu on va eatre invite9 e0 de9jeuner apre8s un premier entterien frise meame le ridicule !Pre9cisons en outre que la plupart des SUIO-IP proposent des ateliers de pre9paration aux entteriens, quand ce n est pas de9je0 inclus dans des UE de DUT, Licence pro ou Master pro.

  6. Mathilde Philibert dit :

    Pour commencer, je voudrais vous informer que cet article m’a beaucoup plu. Aussi bien au niveau rédactionnel qu’au niveau contenu. Il est très bien écrit et en même temps très facile à lire. Je le trouve également très intéressant. Les idées me plaisent, sont pertinentes, et totalement en accord avec la réalité d’aujourd’hui.
    Je suis entièrement d’accord avec vos idées concernant l’évolution des offres d’emploi. ll est vrai que les offres d’emploi banales, trop conventionnelles, n’attirent pas vraiment les demandeurs d’emploi… Malheureusement elles sont très nombreuses (voire trop). Elles ne donnent pas envie de postuler car il est difficile de s’y projeter. Elles manquent de précision et surtout d’originalité. Pour moi il est nécessaire de pouvoir s’identifier au job pour lequel on postule. Nous avons besoin d’être rassurés, d’être parfaitement informés sur les attentes des recruteurs. Préciser le profil recherché est aussi un point important. Nous devons savoir si notre profil colle avec celui recherché. Si oui, nous pouvons postuler. Sinon, nous laissons la place. C’est un gain de temps non négligeable, que ce soit pour les recruteurs mais aussi pour les candidats.
    Les nouvelles offres d’emploi, plus modernes, plus détaillées sont beaucoup plus attractives. Le fait que les recruteurs tutoient les candidats dans leurs offres est une bonne chose. Cela nous permet de créer un lien avec le recruteur. Sans l’avoir vu, on a l’impression de déjà le connaître. Ce qui a tendance à nous mettre davantage à l’aise. Je valide complètement cette nouveauté !
    Comme je vous disais précédemment, le candidat a besoin de se projeter dans le job proposé. De savoir exactement ce qui l’attend. C’est pourquoi illustrer une offre avec des photos, des vidéos, est un plus pour les recruteurs ! Cela rend l’offre plus vivante, plus concrète.
    « Communiquer autrement ». Voilà ce qui définit notre société actuelle. Pour les nouvelles offres d’emploi, c’est la même chose ! Elles doivent évoluer avec leur temps. Fini les offres d’emploi « à l’ancienne », qui donnent froid dans le dos. Il faut les mettre au goût du jour pour attirer un maximum de candidats. On dit que le marché du travail est bloqué. Certes il y a des problèmes d’adéquation entre les postes recherchés et ceux offerts. Regardons au delà de ça… Il faut à tout prix moderniser les offres d’emploi, donner aux candidats l’envie de postuler ! Relancer la machine quoi !
    En tout cas, je peux affirmer que vos offres d’emploi sont attractives. La preuve, j’ai postulé. Je suis jeune, je suis étudiante, j’aime la nouveauté.
    Je n’ai donc qu’une seule chose à vous dire : continuez dans votre lancée.

LAISSER UN COMMENTAiRE

Votre email ne sera pas visible. Les champs marqués sont requis *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>