Arrêtez de flinguer vos candidatures avec vos CV !!!

dans CV, Recherche d'emploi, Recrutement | par

Offres.hh

 

J’ai longtemps hésité à écrire un article sur le CV … sujet banal… thématique archi traitée… le marronnier des blogueurs !

Et pourtant, maintenant cela ne me fait plus rire… Tandis que mes jeunes collègues se marrent devant un énième CV «à deux balles» ; «has been» ; «brouillon» ; «des années 80» ; «Où on y comprend rien »… mes dents se grincent et en mon for intérieur je peste :

« Mais ce ce n’est pas possible ! Ce n’est pourtant pas si compliqué ! Alors pourquoi flinguer sa candidature dès le départ ? »

Je ne vais pas y aller par quatre chemins… mais avant, petite précision : Quelle est ma légitimité ?

 

Recruteur depuis plus de 15 ans, je suis aujourd’hui responsable du sourcing et de l’expérience candidat au sein du cabinet de recrutement Emergences RH. Dans ce cadre, tous les jours, j’ouvre, scrute et sélectionne des dizaines de CV (en moyenne 80 par jours, le double le lundi).

 

Offresvv

 

Dans une autre vie, j’ai pendant 10 ans évolué au sein de l’ANPE puis de Pôle Emploi, je connais bien le monde de l’insertion et ses wagons de conseillers passionnés, débordés mais aussi parfois largués et déconnectés du monde de l’entreprise… L’on peut dire la même chose des innombrables acteurs de l’insertion professionnelle des conseillers et/ou des donneurs de leçons du style : « Un cv ce n’est que sur une page ! »… « Le mieux est de faire un CV « compétences » »… « Vous voulez travailler dans la communication …alors adoptez le CV créatif ! »…

 

Enfin, moi-même j’ai dû à maintes reprises m’atteler à la tâche : rédiger, mettre en forme, actualiser et communiquer mon CV.

 

Au final, les leçons que j’en tire aujourd’hui, c’est que seul un artisan recruteur peut réellement vous conseiller en la matière… Je ne parle pas du DRH ou encore du dirigeant d’un cabinet de recrutement ou autre journaliste RH, mais réellement de l’assistant ou le chargé de recherche …celui qui se coltine tous les matins « les entrants » pour sélectionner les candidats qui seront conviés à un rdv… et ceux qui recevrons un courrier de réponse négative.

 

fc16a_femme-et-porte-voix

 

1/ Nommez votre CV par un nom de fichier correct et si possible sous un format .pdf

Mettez-vous à la place du recruteur qui doit sauvegarder tous les CV reçus dans un même fichier. Facilitez-lui la tâche en nommant votre fichier simplement par vos prénom et nom et éventuellement votre titre de poste. Inutile de vous dire le nombre incalculable de fichiers que je dois renommer.

Dernièrement pour un poste de technicien informatique, mon client, de manière assumée, a refusé tous les CV en format Word. Un peu surprise et l’alertant sur l’aspect discriminant d’une telle pratique, j’ai ensuite entendu son argument : « nous avons besoin de personnes qui vont traiter nos données de manière confidentielle ».

Aujourd’hui, envoyer un CV en format .pdf est synonyme de sérieux. Même si on sait que nous pouvons aisément détourner un format Acrobat, protéger son CV en format .pdf semble être du bon sens, gage de sérieux et de soin apporté à un document qui somme toute, a son importance.

 

cvsdfqg

Petite attention aussi au poids de votre CV, nous le verrons plus bas… vous devez bannir toutes les illustrations qui vont venir alourdir votre CV et parfois le rendre impossible à joindre quand vous cliquez sur un bouton « postulez ».

 

2/ Attention aux rubriques compétences «poudre de perlimpinpin»

Hormis pour les jeunes diplômés ou pour les intérimaires cumulant d’innombrables petites expériences… je suis contre les rubriques compétences à rallonge !

Du point de vue du recruteur, nous allons toujours accorder plus de crédit à une compétence contextualisée dans un cadre bien précis, avec des contraintes et des objectifs spécifiques, sans parler de la date où cette compétence a été mise en oeuvre.

Dit autrement, mentionner que vous savez manager aura toujours plus de poids si vous nous précisez dans quel cadre ? Avec combien et avec quelles typologies de collaborateurs ? Et pour quels résultats ?

En termes de crédit accordé, il y a une réelle différence entre le fait de citer la compétence « management » au milieu d’une liste d’autres compétences (style d’inventaire à la Prévert), et le fait de détailler cette même compétence après avoir cité et daté une expérience en précisant concrètement vos attributions, vos interlocuteurs et vos résultats (bref … des éléments de contexte).

 

Offresdfgxf

 

3/ Attention à votre photo…

Je ne veux pas m’étendre sur ce point pour lequel j’ai déjà rédigé un article : « Une bonne photo CV sinon rien ! »…

Comment faut-il le dire, l’écrire et le crier ?

Arrêter d’illustrer vos CV par des photos hors cadre, de mauvaise qualité ou encore des photos « tue l’amour » … Comprenez celles nous incitent surtout à appuyer sur « Eject » et non pas celles qui nous poussent à décrocher notre téléphone pour en savoir plus !

 

Pour la faire courte :

  • Un fond neutre (stop aux photos dans votre salon, en soirée ou devant la faïence de votre salle de bain…)
  • Une bonne qualité (pas de photos de photos, ou celles trop pixélisées, aux couleurs délavées….)
  • Un bon cadrage (non aux selfis dans votre voiture, aux photos sur l’autel de l’église ou d’une mairie où vous relevez la tête avec un sourire béa ; aux photos avec un format soit trop petit soit disproportionné au reste de votre document…ou encore aux photos de pied devant votre moto ou votre voiture… (je vous assure c’est du vécu !)
  • Une tenue appropriée (évitez les robes bustier), privilégiez les tenues professionnelles. Votre personnalité aura tout le loisir de s’exprimer une fois que vous serez en poste mais pour l’instant il faut mettre toutes les chances de votre côté et en attendant de connaître le dress code de la boîte de vos rêves, minimisez les risques !
  • Et surtout une bonne posture : ouverte, souriante et engageante. On en a marre des tueurs en séries ou des coincé(e)s aux lèvres pincé(e)s ! Je grossi le trait volontairement… Mais pourquoi, la plupart des photos CV présentent des personnalités fermées, ternes et impassibles ? C’est un mystère… Qui a dit qu’il fallait faire la tête ou paraître autoritaire pour être sérieux ? Si vous me trouvez cette personne j’aurai deux mots à lui dire…

 

4/ Des coordonnées complètes et immédiatement visibles

Nous avons encore tous les jours des CV sans adresse mail, ou avec des numéros de téléphone hors service, ou encore ceux où il faut balayer de long en large son regard pour … enfin trouver l’endroit où figure le moyen de contacter le candidat. Mettez-vous à la place du lecteurteur et pensez à son Expérience Recruteur.

Petits conseils :

  • Insérez des espaces entre vos chiffres afin de faciliter la composition de votre numéro de téléphone ;
  • Précisez votre identifant skype, cet outil est de plus en plus utilisé par les recruteurs (profitez-en au passage, pour adapter votre photo Skype) ;
  • Vous pouvez insérer un lien vers vos profils en ligne sur Viadéo et/ou LinkedIn

 

Offresaaa

 

5/ Soyez précis et concret

Sur ce point il faut être stratégique, vous devez au maximum donner des indications concrètes et précises de vos réalisations.

  • Si vous êtes comptes clés : citez quelques noms de vos clients.
  • Si vous êtes standardiste, précisez le nombre de lignes que vous gérez en simultané.
  • Si vous êtes responsable logistique, parlez-nous de l’étendue du parc de véhicules ou du nombre de tournées que vous gérez, du type de marchandises transportées et encore des différentes personnes que vous managez…
  • etc…

Les résultats atteints sont également importants comme les contraintes gérées et les apprentissages réalisés…

Pensez mots clés et résultats…

Stratégiquement il faut en amont repérer les compétences et les activités citées dans l’offre d’emploi à laquelle vous postulez, pour ensuite les glisser à bon escient dans vos documents de candidatures (mail, cv et lettre de motivation).

 

6/ Halte aux logos !!

Ce n’est pas moi qui le dit mais mes clients.

Sachez que si moi je vous parais assez « cash » dans mes propos, ce n’est rien par rapport aux DRH et aux managers opérationnels…

Illustrer vos expériences par les logos des employeurs pour lesquels vous avez travaillé est à la fois redondant, inutile et pire … donne une connotation « dépassée » à votre CV.

Il en est de même vis à vis des pictogrammes du style la petite enveloppe devant votre adresse mail ou encore le téléphone pour votre numéro de pb…

 

 

Offreshhjhhhhhh

 

7/ Bannissez les cadres ou pavés de texte

Ce point est stratégique et pourtant, nulle part, je l’ai vu mentionné dans les « conseils CV » qui parsèment internet.

Aujourd’hui, un CV envoyé sur une boîte mail a de fortes chances d’être intégré dans un CRM ou base de données comportant, d’une part, des rubriques standards : nom, prénom, tel, mail, adresse, entreprise, poste et, d’autre part, une rubrique « aperçu des pièces jointes ».

Le CV qui comporte des images, des colonnes, des pavés de texte ne pourra pas avoir les éléments clés de son CV repris dans le CRM et en plus sera très peu lisible … à moins d’ouvrir la pièce jointe … opération facultative et chronophage.

Mon point de vue est le suivant : l’originalité de votre CV ou encore son esthétisme passe après sa lisibilité.

 

 

Offresavvvbnpe

J’en profite également pour vous conseiller d’éviter les cadres de couleur… sans parler des arrières-plans foncés qui épuisent nos cartouches d’encre !

 

8/ Gardez-en sous le pied pour l’entretien

Un CV peut tenir sur deux pages voir trois selon l’étendue de votre carrière mais pas sur 10 !

Une fois encore, pensez à l’expérience que vous allez faire vivre à votre recruteur.

Vous devez lui faciliter la tâche en privilégiant une présentation de vos informations sous forme de liste et non pas sous la forme de gros paragraphes. Un CV n’est pas une lettre, le style littéral n’est pas approprié.

Enfin vous devez opérer un savant dosage entre communiquer suffisamment d’informations pour valoriser votre profil mais aussi ne pas tout mettre sur la table afin de garder des informations à détailler en entretien avec le recruteur.

 

Offresa

 

9/ Une mise en forme simple, élégante et zéro défaut

Vous l’avez compris, mieux vaut parier sur la sobriété et ne pas trop sortir du cadre. Les recruteurs ont leurs repères et regardent toujours un CV de haut en bas en partant du haut à gauche.

Je vous conseille de conserver une ou deux couleurs, un sens de lecture de haut en bas, en respectant l’ordonnancement de vos informations de manière anti-chronologique c’est à dire en partant de vos expériences les plus récentes (idem pour vos formations). Ce qui nous intéresse ce sont vos dernières expériences et pas le contraire ! On trouve encore de nombreux CV qui ne respectent pas cet usage… dommage…

Tous les détails sont importants et doivent être homogènes : police de caractères, sauts de ligne, espaces, majuscules, mise en gras, soulignement, ponctuation, puces…

J’allais oublier l’essentiel qui semble évident pour tout le monde, et, pourtant … croyez moi c’est loin d’être le cas : l’orthographe !

 

10/ Communiquez un vrai CV et non pas un profil Indeed !

Vous êtes de plus en plus nombreux à ne plus utiliser votre CV, au profit de votre profil Indeed. Le plus souvent, ce dernier est insipide et ressemble aux vieux CV rédigés par l’ancêtre « Rédac CV » de feu l’ANPE (les plus vieux savent de quoi je parle !).

Il est en de même pour les profils Cadremploi ou vos profils linkedIn (où l’export en format .pdf , bien souvent, se traduit par une multitude de pages dont on ne peut revoir, hélas,  la mise en forme).

 

Offresanpe

 

En option vous pouvez intégrer une rubrique «références professionnelles».

Cela rassure, même si cela peut être biaisé… Ceci étant, si vous avez de la place et surtout si vous avez des référents professionnels de qualité ne vous en privez pas. Sur ce point je vous renvoie à un de mes anciens articles : Intérêt des recommandations professionnelles.

Je m’arrête là, mais avant de vous laisser la parole, sachez que j’ai longtemps été une adepte des CV originaux, où je pouvais exprimer ma créativité, mon enthousiasme avec l’envie que mon CV sorte du lot… je dois avouer aujourd’hui que mon opinion est tout autre.

 

Maintenant à vous de me parler de votre CV ou de ceux que vous recevez. Qu’en pensez-vous ? Avez-vous d’autres recommandations ou conseils à formuler ?

COMMENTAIRES

  1. Christophe Mottura dit :

    Enfin du cash en matière de conseils !
    Commentaires assis sur du vécu qui nous instruisent sur l’envers du décor. Effectivement le diable est dans les détails !
    Bravo et Merci Caroline

  2. Conseil Guila dit :

    Je trouve cet article très intéressant. Je suis en première année d’étude supérieure. Nous devons envoyer des CV rapidement pour décrocher notre premier stage. Nous ne connaissons pas encore les codes qui nous permettront d’attirer l’attention sur notre candidature. Lorsque je lis cet article, je constate des erreurs que je fais moi même. J’envoie par exemple mon CV en fichier Word, souvent dans la précipitation. Nous ne nous rendons pas compte de l’importance que ces détails peuvent avoir.
    Aujourd’hui, il faut paraître le plus professionnel possible. Il est difficile de passer outre une mauvaise première impression  »on a jamais deux fois l’occasion de faire une première bonne impression ». En tant qu’étudiant, il est important de nous impliquer dans la forme et le fond de nos lettres de motivations et de nos CV. Nous devons montrer que, malgré notre manque d’expérience, nous sommes sérieux et déterminés . En début d’année scolaire, on nous demande de rédiger notre CV. Cette tâche peut paraître ardue. Nous avons peu d’expérience et nous sortons du lycée. Nous devons réaliser un CV clair afin de mettre en avant nos qualités. Nous nous laissons souvent emporter par l’idée que notre CV doit sortir du lot. Nous souhaitons réaliser des CV créatifs et originaux. Pourtant dans cet article, je constate qu’il vaut mieux un CV clair, bien organisé.
    Cet article met en exergue les difficultés rencontrées lors de l’écriture de notre CV. Ce n’est finalement pas un exercice si simple. Il serait dommage de se décrédibiliser si rapidement auprès des recruteurs. Le CV donne une première image de la personne. Un candidat peut être compétent, si le CV ne le reflète pas, il ne sera pas sélectionné. Cet article prend alors tout son sens, quand on sait combien il peut être difficile de décrocher un emploi ou un stage. La chronique est écrite par des recruteurs. Elle permet donc d’avoir une vision réaliste de ce qu’attendent les entreprises.
    Néanmoins, qu’en est-il de l’originalité ? Pouvons-nous laisser une place de créativité dans notre CV ? Je suis d’accord qu’un CV original n’est pas forcément mieux qu’un CV « classique ». Cependant, en 1ère année à l’EDHEC, nous avons tous le même modèle de CV. Comment faire pour nous différencier des 400 autres élèves de la promotion ?

    • Bonjour,
      Je vous remercie pour votre commentaire…
      Effectivement le CV n’est pas un document anodin et il réclame toute votre attention… Votre personnalité aura tout le loisir de s’exprimer lors d’un entretien, en face à face.

  3. Aurélie dit :

    Super article. Enfin de vrais conseils en matière CV !
    Merci Caroline !

  4. Axel dit :

    Article super-intéressant ! Merci de nous faire part de ton expérience et de ton ressenti, qui plus est, sans langue de bois !

    C’est toujours un plaisir de lire tes articles !

    Félicitations ! J’en veux encore !

  5. Comte dit :

    Ce qui me fait rire ce sont ces recruteurs qui donnent des lecons et qui n’ont aucune expérience. Ce sont les memes qui souhaitent trouver un candidat de 25 ans avec dix ans d’experience pour 1000 euros par mois. C’est sur chere Madame que une experience a l’ANPE qui plus personne ne connait (quand on parle « d’hasbine » il faut commencer par se regarder. Les recruteurs en France sont parmis les plus médiocre du monde et il s’accroche tous a leur poste car ils ne peuvent faire autre chose et n’ont aucune compétence… A part faire du trie de CV et suivre comme des moutons la parole de leur client. Et voila ou nous envoie les enarques de France qui nous dirigent, au fond du gouffre, comme ces recruteurs !

  6. Mario dit :

    …. Héhé feu rédac CV de l’ANPE : comme je sais de quoi tu parles, je dois me considérer comme un « plus vieux » : c’est la partie de l’article que je prends mal ! Sinon, tout ce que tu dis là est plein de bon sens et effectivement minimise les risques considérablement. Mais j’avoue que de temps en temps un CV créatif, bien pensé et bien foutu me donne aussi une réelle envie de rencontrer un candidat, (ce qui doit me classer dans l’école « rock and roll »). Je rajoute une petite chose a tout ce que tu as (si bien*) dit : Ne mettez pas sur votre CV une phrase d’accroche du genre : « mon objectif, mettre mes compétences au service de votre entreprise », au mieux vous enfoncez une porte ouverte, au pire on va se moquer de vous.

    * si, si je le pense

    PS : @comte : bonne chance dans votre recherche, ça s’annonce très compliqué

    • Bonjour Mario !
      C’est toujours un plaisir de lire tes commentaires… merci à toi !

    • Marguerite B dit :

      Bonjour,
      Je viens de tomber sur cet article, et, comme je suis en plein remaniement de mon CV, je dois avouer qu’il tombe à pique :).
      Plein de bon sens, direct, et rempli de conseils simples à appliquer. Cependant, pour avoir déjà géré des CV, je remarque que l’on a tendance à revoir tous les mêmes… Téléchargement de templates Word adaptés selon l’expérience du candidat. Donc je suis plutôt du même avis que Mario pour ça, je ne dis pas qu’un CV ultra loufoque c’est bien mais un peu de créativité ne fait pas de mal je trouve. Au contraire ! Et je trouve ça dommage qu’elle ne soit pas prise en compte par le recruteur… Je vous remercie pour l’article et vous souhaite une bonne continuation.

  7. MARTIN dit :

    Bonjour,
    Cette article a le mérite d’être Direct. Ce qui est frustrant en dehors des bases d’un CV, c’est que vous rencontrez autant de conseils que de recruteurs… En tout cas le dernier conseil qui m’a été donné et que je trouve pertinent, c’est que les mots clés du CV, en particulier dans l’accroche et le titre, doivent être adaptés au poste pour lequel on répond ! Soit en théorie un CV quasiment par candidature !
    Allez au boulot !

  8. Si tous les conseillers emploi et chargé(é)s d’insertion pouvaient et lire cet article !!!
    Trop de personnes encore réalisent leurs démarches avec des CV qui rebutent.
    Je complète effectivement avec un élément important que peut ont en tête.
    Comment mon CV est « analysé », « décortiqué », « traité » par les outils de requêtes des moteurs de recherche sur les job-board, cv’thèque ou site institutionnels ?
    Il faut avoir à l’esprit qu’une analyse/identification sémantique est réalisée sur votre CV et l’extraction de celui-ci (la mise en correspondance avec les recherches/requêtes du recruteur ) se fait sur la base d’une affinité statistique sémantique entre les critères de recherches définis par le recruteur et votre CV. Il faut donc avoir cela en tête et utiliser les bons mots-clés qui permettront à votre CV de sortir dans les premiers.
    C’est en travail en amont qu’il faut réaliser avec sérieux. Astuces : regardez attentivement les annonces existantes qui correspondent au poste ciblé, cela vous permettra d’identifier les mots clés, les codes sémantiques du poste et utilisez vous même ces mots-clés. Notamment dans le titre, encore trop de personnes n’utilisent pas les bons titres correspondant au poste recherché et leur CV, de fait, ne ressort pas systématiquement lorsqu’un recruteur fait une requête.
    C’est un vrai job de communication que de réaliser une recherche d’emploi !
    Bon courage à tous
    Shirley Denoual

  9. florence MERLIN-LECLERCQ dit :

    Article clair et enfin de vrais conseils. Une question : est-il vrai que beaucoup de candidats font des fautes d’orthographe? Pour moi, cela me semble irréel. L’écriture est la base de la socialisation, de l’échange; elle fait partie de soi.

  10. marie dit :

    Dommage que vous n’ayez pas donné ces conseils à vos collègues de Pole Emploi ! Sans jamais avoir été formés au recrutement et parfois sans même avoir eu besoin de rédiger leur propre CV, ils sont amenés à conseiller les demandeurs d’emploi sur leur CV. Un comble !

    • Bonjour Marie, il est vrai que les conseillers de pôle emploi sont débordés… et certains sont décalés par rapport aux réalités du marché de l’emploi.

  11. CHRETIEN dit :

    Je ne répète pas mais abonde dans le sens de Christophe M : Bravo et merci !

  12. Sophie dit :

    Bonjour,
    Je viens de lire vos conseils avec intérêt qui me conforte dans mes choix mais m’apporte aussi quelques recommandations auxquelles je n’avais pas songé (identifiant Skype, lien LinkedIn par ex…je suis déjà un peu ancienne …) et m’aide donc à l’heure où je peaufine mon CV. Bravo pour votre message à la fois clair, intéressant, avec une pointe d’humour …c’est pas souvent !
    Une autre suggestion puisque je suis « en plein dedans » et que j’en mesure l’importance : le soumettre à 2 ou 3 personnes de confiance qui auront des regard différents. Moi par exemple, je l’ai soumis à quelqu’un qui bosse dans le même domaine et habitué des cabinets de recrutement spécialistes de cet univers, à ma sœur qui me connait bien et qui exerce le métier que je fis d’abord, et je vais sans doute le soumettre enfin à un chef d’entreprise pour qui / avec qui j’ai travaillé…
    Sans multiplier non plus les avis qui risqueraient d’induire de la confusion.
    Sophie

  13. Sophie dit :

    … qui me confortent … mais m’apportent aussi …

  14. Brigitte LANCRY dit :

    Enfin de vrais conseils …. bravo pour vos articles à lire ou à relire

  15. Laetitia Blein dit :

    Très bon article merci!
    Cela me conforte dans la rédaction de mon CV.
    J’aime beaucoup votre manière directe d’aborder le sujet.

  16. Massa dit :

    Bravo!!!! Actuellement en poste au Canda et ètant au courant de l’actualitè de ce beau pays qui est la France, je pense qu’il est temps de banir les CV avec les photos. Nous sommes en 2016. We have to move on. It’s time.

    • Bonjour Massa, Merci beaucoup…
      Attention mon propos sur la photo est le suivant : mieux vaut pas de photo qu’une mauvaise photo de profil… Il en demeure pas moins qu’une photo professionnelle et engageante peut être un atout.

  17. Carrez Christophe dit :

    C’est intéressant… Par contre je ne serais pas aussi péremptoire que vous l’êtes concernant le format Word à proscrire, surtout quand c’est demandé explicitement dans l’annonce.
    J’ai déjà vu des CV ´tue l’amour’ envoyé par un (grand) cabinet, tout simplement parce qu’ils ont anonymisé le CV d’origine et qu’il en perdait une grande partie de sa lisibilité et de sa saveur !
    Depuis j’envoie plus généralement un .doc au cabinet ( pour éviter le massacre) et un .pdf quand j’ai l’employeur en direct. Ca n’est qu’un avis…
    Merci de vos conseils.

    • Bonjour Christophe, merci pour cette précision.
      Il est vrai que certains de mes confrères ont cette pratique de ré-écriture des CV. Sur ce point il me semble essentiel que les candidats puissent en être informés.

  18. Serge ANDRE dit :

    « J’allais oublié l’essentiel et qui semble évident pour tout le monde et pourtant … croyez moi c’est loin d’être le cas : l’orthographe ! »

    On dirait que ce mal est contagieux ! (sourire: c’est j’allais oubliER..que les règles de l’orthographe prévoient pour un infinitif).
    Pour le reste, c’est sympa qu’un recruteur fasse part franchement de ses difficultés, liées à la lourdeur et complexité de sa charge de travail.
    Mais si tous les CV ont la forme souhaitée, est-ce que cela créera plus d’emplois, est-ce que ceux qui sont dépourvus d’expérience ou ceux qui ne sont plus dans la tranche d’âge requise pourront trouver du travail sans passer des heures, des jours, des mois à parcourir les annonces, rédiger CV et lettres de motivation et …ne rien voir venir en retour, pas même la réponse ‘no-reply’ qui n’apprend pas aux candidats à mieux CIBLER ses candidatures et… à éviter d’encombrer les boîtes mail des bureaux de recrutement.
    Bien à vous,

    • Merci Serge, je vais de ce pas corriger mon article.
      Non le CV n’est pas le remède miracle à l’obtention de l’emploi tant désiré… c’est un tout : le parcours, le projet, la manière d’être, la capacité de se projeter et de donner envie… ce sont autant d’éléments à prendre en considération.
      Dans tous les cas, je vous remercie pour votre retour.

  19. Stephanie coutte dit :

    MERCI!

    je suis en recherche TRES active depuis quelques mois et ma « conseillère » pôle emploi m’a refait faire mon cv 10 fois avec exactement l’inverse de tous ces conseils et j’avoue y avoir mis un peu de mauvaise volonté tant ces requêtes ne me semblaient pas pertinentes.
    Comment résumer 20 années de carrières en une page et en « barbouillant » des compétences plus ou moins justes…..
    merci de me dire aussi que mon sourire sur la photo ne fait pas moins sérieuse ou professionnelle, vous m’avez libérée….

  20. ETIENNE CARO dit :

    Bonjour Caroline,

    Bel article ! une question concernant les expériences les plus anciennes et les moins percutantes, les supprimerais tu ou juste résumerais-tu cela ? dans mon cas mes 3-4 dernières grandes expériences utilisent X espace chacune et les 4-5 jugées peu utiles utilisent 1X espace toute ensemble,.
    J’ai pensé à les laisser sans polluer le CV mais cela peut montrer la continuité de l’activité pro.

    ma question en « image » : https://www.dropbox.com/s/2w1n28kc6sgid23/Etienne%20Caro%20CV_eng.pdf?dl=0

    Merci
    Etienne

  21. Liliane Carrère dit :

    Cette article a le grand mérite de faire une excellente récapitulation d’un CV qui a du sens, c’est à dire qui est axé sur les compétences,
    On peut s’interroger sur le fait que cette méthode étant connue depuis plus de 30 ans on en soit encore aujourd’hui trop loin d’une bonne compréhension de l’objectif à atteindre par l’envoi d’un CV alors que les écoles diverses et variées sont censées à apprendre à entrer dans la vie professionnelle et les conseillers de Pole Emploi chargés de mettre en phase les chercheurs et les offreurs de compétences.
    Au delà de cette question de forme quand un recruteur reçoit peu de CV face à une demande de compétences, il devient aussi souvent moins exigeant et se précipite sur son téléphone pour se faire préciser les compétences par téléphone ou avec une demande de RDV.
    L’emploi du verbe « coltiner » ,plus que péjoratif, démontre aussi que le travail est ressenti comme fastidieux non seulement pas uniquement parce qu’ils sont imprécis mais aussi parce qu’ils sont trop nombreux.
    Quand quelqu’un n’a pas soif, penserait on à chercher à le faire boire en lui proposant n’importe quoi ?
    Aussi face à cette situation, la personne en recherche d’emploi, doit rapidement comprendre que l’envoi d’un même CV à différentes entreprises sans projet professionnel n’est pas faire un mailing mais projet professionnel en amont, sans avoir compris la recherche publiée par un recruteur s’avère parfaitement inutile et les recruteurs répondre systématiquement à ceux qui ont proposé leur candidature de manière courte mais en parlant vrai.

  22. Yoni L. dit :

    Cet article devrait servir de cours tellement il résumé de manière concise tous les points essentiels, Merci d’avoir pris le temps de nous faire partager votre expérience :)

  23. Jean-Luc CHARRIE dit :

    Merci pour cet article. Il est question de temps et d’efficacité à la fois pour le recruteur et le recruté, tous deux demandeurs … A quand la même verve pour la lettre de motivation ? Une question, y-a-t-il des conseils de rédaction pour les offres d’emploi … ?

  24. Cher Caroline
    Je viens avec plaisir de lire votre article sur la conception CV et je dois dire qu’il m’a illuminés sur certain point.
    En effet travaillant dans le tourisme il y a quelque temps comme responsable d’animation, mon CV pouvait se permettre d’être conceptualiser sur l’originalité qui était un trait de caractère intéressant pour décrocher un poste. Mais sortant maintenant d’une formation de Responsable d’Etablissement Touristique dans un Centre de Formation Pour Adultes très connu nationalement, je me devais de remanier mon CV afin qu’il soit plus en adéquation avec le poste visé.
    Je constate alors avec effroi, que même guidé par des Formateur « professionnel » dans ce domaine, je suis loin d’atteindre la sobriété que vous suggérez (cadre, fond de couleur, …) qui pourtant me semblait de mise après maint remaniement. Je comprends donc pourquoi je n’ai reçu ce jour aucune réponse a chacune de mes postulations.
    Donc pour la énième fois je vais de ce pas remanier à nouveau mon CV grâce à vos conseils précieux, mais en attendant une question, quand n’est-il du CV en ligne sur son site Perso. A t-il une raison d’exister et peut-il être en complément du support « papier ». Est-ce que le site internet à t-il réellement une chance d’être consulté suite au CV « papier ».
    Par ailleurs vous parlez de CRM, mais comment le CRM fonctionne-t-il pour détacher chaque info afin de pouvoir donné toute la chance à notre CV d’être bien découpé ?
    En tout cas merci encore de vos éclairages
    Bien Cordialement
    Stéphane

  25. Karine Detheve dit :

    Bonsoir,

    J’ai apprécié la clarté de votre article et le ton direct que vous utilisez.
    J’ai une question sur le point 7
    Si vous avez dans votre CV des cadres, des blocs textes et que vous le transmettez en pdf comment ça peut gêner la lecture par un logiciel de sélection de CV ?
    Merci

  26. Mohamed ABDELKAFI dit :

    Merci caroline pour cet excellent article
    je doit probablement revoir mon CV :)

  27. SOPHIA DIAGNE dit :

    Bravo! c’est très intéressant et précis. mERCI BEAUCOUP chère CAROLINE pour ces conseils.

  28. DESIRE KOUADIO dit :

    Merci beaucoup pour vos conseils

  29. Raphael Aboussou dit :

    Merci Caroline pour ce article. Je me rend compte des points a corriger sur mon CV.
    Concernant les  » cadres ou pavés de texte  » sur le CV, je n’ai pas bien compris ce que vous vouliez faire ressortir ?

    • Merci Raphael pour votre commentaire.
      Concernant les « cadres ou pavés de texte » : lorsque votre CV est transféré dans une base de données, le logiciel va extraire automatiquement les informations afin que l’utilisateur puisse les consulter rapidement et sans avoir à ouvrir les pièces jointes. Lorsque vous intégrez des images ou des « pavés de texte » cela empêche le logiciel d’extraire convenablement les informations. Cela oblige les utilisateurs à ouvrir les PJ… J’espère avoir été plus claire.

  30. Alioune NDIAYE dit :

    La lecture de votre article m’a donné une vision autre que j’avais. je misais toujours sur l’originalité.
    Merci pour les conseils.

  31. Maïté MALLET dit :

    Bonjour,
    Je trouve les conseils vraiment interressant, cependant, je ne sais pas si j’ai su mettre en application ceux-ci dans mon propre CV.
    Est-il possible d’voir vos conseils sur celui-ci ?
    Merci,
    M.

  32. BRIGUET dit :

    Merci beaucoup pour ces conseils précieux : En deux ans je suis parvenue à remanier pas moins de 9 CV, le dernier est de loin le plus proche du CV parfait que vous décrivez. Je n’ai pas autant d’expériences mais j’ai constaté en effet certaines erreurs qui m’ont longtemps desservies : Il y a encore du boulot bien sûr mais vos conseils sont très bons et très concrets !

    Merci encore !

  33. Diane LANOS dit :

    Bonsoir Madame GUICHET,
    Je trouve votre post tout à fait intéressant et très pertinent.
    Je suis actuellement en deuxième année de gestion des entreprises et des administrations, et depuis l’année dernière, nous apprenons à faire des curriculum vitae, mais les avis diffèrent selon les professeurs.
    Tout comme vous, le fait d’avoir un CV sobre, net, avec les informations qu’ils faut (bien sur, détaillée, sans faute et lisible) est une chose vraiment importante. Certain vous dirons que plein de couleur va nous permettre de nous démarquer des autres dizaines, centaines voir milliers de CV selon les entreprises, d’autres qui diront qu’un CV clair mais avec juste une touche personnelle, comme la séparation des rubriques par un trait de la couleur qui nous correspond le plus… Mais la vérité est là et vous l’avez dite, un CV bien fait, avec toutes nos coordonnées lisibles et des compétences clairs, en rapport avec les missions accomplies, une photo simple mais souriante (beaucoup trop font des photos banales comme pour la carte d’identité, trop fade et sans aucune démonstration de sentiment d’après moi) et sans images superflues, est un CV qui se démarque déjà des autres! Pas besoin de faire trop de « tralala »…
    D’après tout ce que j’ai entendu au cours de mes études et de mon expérience professionnelle, pour le peu que j’en ai, tout ce que vous avez dit est à 100% vrai.
    Cependant, même s’il est vrai que pour une personne très expérimentée, et qui aurait travaillé dans différentes entreprises, aura beaucoup de difficultés à tout faire rentrer dans un CV en une seule page, nous avons appris quelques techniques là-dessus qui ne sont pas de trop à savoir. Même si je me doute bien que vous devriez les connaître, j’aimerai partager cela avec les autres personnes qui liraient ce commentaires.
    Un CV, c’est toute une organisation, et il faudra un créer un pour chaque entreprise pour laquelle on postulera, il ne faut pas faire un CV type et tout balancer à toutes les entreprises en priant qu’il y en ait une qui nous choisisse.
    Il faut d’abord faire une « photo » de nous, c’est-à-dire mettre toutes nos coordonnées et notre photo, sobre, mais élégante et professionnelle, sans pour autant, si je peux me permettre, être trop « coincé »….
    Après, selon l’entreprise pour laquelle on voudra postuler, il faudra savoir quelles compétences sont attendues, et se renseigner là-dessus par rapport au descriptif du poste. Cette catégorie se nomme souvent « expériences professionnelles ». Après cela, choisir les emplois les plus pertinents en rapport avec l’offre, faire ressortir les compétences acquises et mises en oeuvre au long de l’expérience professionnelle, toujours en rapport avec l’offre, et éviter les répétitions. Si on a travaillé dans deux entreprises différentes, et qu’on aurait travaillé sur les mêmes compétences, il faut éviter de faire des répétitions… Et le garder le jour de l’entretien!!
    Pour finir, mettre en évidence les diplômes et les autres compétences telles que l’anglais, la maîtrise des outils informatiques, toujours en rapport avec l’offre choisie, dans une nouvelle catégorie, que l’on appellera simplement « compétences ».
    Pour finir, laisser une place pour la catégorie des « activités extra-professionnelles » (pas « divers » ou « autres », ça ne fait pas très sérieux…), et si possible, en rapport avec le type de « mentalité » qui se rapprochera le plus de l’emploi. (Mais pour ce dernier, je ne sais pas si ce sont les professeurs qui poussent l’analyse un peu trop loin, ou si les recruteurs regardent réellement avec attention les activités que l’on pratique par rapport à l’emploi…°.

    J’en ai fini, j’ai beaucoup aimé votre article, si les professeurs expliquez aussi clairement et de façon aussi simple, je pense que plus de personne y arriverait. La clé pour un bon CV? Clair, aller droit au but, être en rapport avec l’offre, ne pas « trop en faire », éviter les compétences « blabla » et être rigoureux dans sa présentation, car dans une pile de CV, plus il sera « beau », plus le recruteur se tournera vers le votre!!

  34. Eva TERCERO dit :

    Au fond le CV nous concerne tous, un jour. J’ai trouvé cet article très clair et rempli de conseils. C’est important pour nous, étudiants, qui essayons de faire un tri dans tous les conseils et toutes les informations données par nos professeurs concernant les CV, des conseils ou informations qui sont parfois contradictoires. Il m’a donc été bénéfique d’avoir les conseils d’un vrai professionnel. J’ai tout de même été étonnée par certains points, notamment sur le format du CV. J’envoie moi-même mes CV en format Word, et avec le peu d’expérience que j’ai eu dans les ressources humaines, je n’ai jamais eu a traiter de CV en format PDF. Mais je prends tout de même note pour les prochaines fois.
    En lisant votre article, une question m’est venue. Que pensez-vous du Cyber-CV? C’est une des choses que nous devons faire dans le cadre de notre deuxième année, et je ne sais pas quoi penser de ce type de CV, qui nous ai « vendus » comme « le CV du futur ».

  35. Mariana MOLINA dit :

    Bonsoir,

    Merci d’avoir partagé ces bons conseils.
    J’éprouve une réelle difficulté à présenter des activités/fonctions différentes (par exemple, exploitation et gestion de chambres d’hôtes haut de gamme, création et direction d’une société de construction, création d’une entreprise de conseil en organisation et formation) qui se sont superposées dans le temps, tout en respectant la chronologie sur son cv? Mon CV résultant est …difficile à comprendre! Oralement cela me semble aisé, par écrit…c’est une autre paire de manches! Pourriez vous me donner une piste pour rendre mon parcours plus compréhensible?

  36. Claude dit :

    Moi aussi je vois passer tellement de CV vides de sens et qui ne proviennent pas seulement de debutants. Pourtant se presenter c’est simplement clarifier ces quelques points:
    1) votre role
    2) le contexte dans lequel vous avez rempli ce role (type d’entreprise, d’ organisation)
    3) votre responsabilite dans ce role et les resultats qui etaitent attendus de vous
    4) vos resultats et les « plus » que vous aurez apporte a l’ entreprise ou au projet.
    Les points 3) et 4) sont d’autant plus importants qu’ils ne sont generalement pas presents dans les CV. Ce n’est pas tant sur quel projet ou dans quelle entreprise vous avez travaille qui est interessant que ce que vous avez fait et ce que vous pouvez apporter comme resultat.
    Il y a plein de details pratiques a ce sujet dans ce manuel: https://payhip.com/b/YjvD

  37. Bonjour Mme Guichet,
    Je vous remercie pour cet article très intéressant ! Il faut s’efforcer à avoir un CV à la fois accrocheur, synthétique mais également nourrit d’informations clés et pertinentes en fonction du poste auquel on postule et ce n’est pas simple. Vos conseils seront donc très utiles à bon nombre d’entre nous !

LAISSER UN COMMENTAiRE

Votre email ne sera pas visible. Les champs marqués sont requis *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>